CHAMBRE ADMINISTRATIVE
DE LA
COUR SUPREME


La Tribune
La Chambre Administrative et l'Université

Numéro 007 - Juillet 2016 -Trimestriel

De prime abord, la jonction ou l’accouplement de la Chambre Administrative et de l’Université, via les Facultés de droit, pour en faire un dossier de notre journal, peut surprendre. Ces deux institutions sont, généralement, regardées comme relevant de deux univers différents. Elles ont desp réoccupations et des centres d’intérêt qui ne coïncident pas. Rendre la justice, trancher les litiges adminis-t ratifs pour la Chambre Administrative et enseigner, transmettre des savoirs, former les esprits pourl ’Université. Mais, en dépit, ou à cause, de la spécificité de leurs missions et de leurs méthodes d’action, elles sont appelées à coopérer, à être complémentaires. Elles ont vocation à être mutuellement à l’écoute l’une de l’autre, de s’éclairer respectivement par des voies multiples et régulières. Les liens naturels et fonctionnels qui les relient doivent être développés pour le progrès et le rayonnement du droit.

1) Des liens naturels et fonctionnels…

Abstraction faite de la considération que la Chambre Administrative est le juge de l’Université, en ce qu’ellec onnaît du contentieux de son organisation et de son fonctionnement et, ce faisant, précise l’identité juridiqued e celle-ci, les liens entre la juridiction et l’Université au travers des Facultés de droit sont anciens, multiplese t divers : même héritage et formation scolaire, relations et échanges interpersonnels, participation à dess éminaires et colloques, co-parrainage de la R.I.D(Revue Ivoirienne de Droit), participation des Magistrats àd es jurys de mémoires et thèses, accueil de doctorants par la Cour…

S’il est incontestable que la Chambre Administrative fournit, à travers ses arrêts, la substance dese nseignements et des écrits des professeurs de droit, en retour, les ouvrages, les articles, les notes et com-m entaires d’arrêts de ceux-ci constituent les sources d’inspiration des Magistrats dans l’exercice de leuro ffice. A la Chambre Administrative, les Magistrats ne manquent pas de citer la doctrine pour étayer leursr apports contentieux ou s’en distancier.

Télécharger le document complet